L’hiver selon la médecine traditionnelle chinoise

hiver et médecine chinoise

Nous rentrons dans la saison de l’hiver selon la médecine chinoise. Le cycle Yin/Yang est à son apogée de Yin. C’est donc la saison du repos et de la passivité, comme le rythme de la nature qui ralentit ses activités.

Dans la médecine traditionnelle chinoise, l’hiver est relié à l’élément eau et associé aux méridiens des reins et de la vessie. Notre énergie vitale, le Qi, a besoin de soins particuliers pour se nourrir contre le froid et l’humidité. Différents sphères de notre vie comme l’alimentation, les émotions, l’exercice physique peut influencer le “Qi” et donc notre bien être.

L’hiver est le moment privilégié pour se reposer et prendre du recul sur la santé, de conserver son force et emmagasiner de l’énergie. C’est le moment de s’aligner avec le soleil pour se réveiller et se coucher plus tôt. Le corps a besoin de repos et de rester au chaud.

Les activités physiques et mentales extrêmes sont contre-indiquées pendant l’hiver. Cependant, il est important de bouger avec de l’activité physique douce comme la marche pour prendre les rayons du soleil et l’air frais. La méditation et les techniques de respirations permettent de gérer le stress et les humeurs. Ceci nous aide en préparant le corps pour le printemps quand le Yang va monter et créer des agitations émotionnelles.

L’alimentation doit être légèrement diminuée par la réduction d’activité. Ceci a pour effet aussi de prévenir un gain de poids inutile durant la saison hivernale.

Le meilleur moyen est d‘éviter les aliments crus et de se concentrer sur les plats chauds comme des soupes ou des plats mijotés (lentilles, noix, légumes racines). Et de protéger les reins en buvant assez d’eau chaude et de tisanes.