Stress et symptômes

gestion du stress grâce a des plantes, ostéopathe acupuncture
comment gérer son stress

Le stress peut être décrit par de nombreux symptômes comme:

Le stress peut devenir une maladie chronique ou peut être d’apparition récente (coronavirus, confinement). Le stress chronique a des répercussions sur la santé comme notamment des risques accrues d’hypertension artérielle, une baisse de l‘immunité, diabète….

Comment gérer le stress?

Il existe plusieurs études sur le stress et la respiration. La pratique d’activité douce comme le yoga, la méditation, la marche dans la nature est bénéfique.

stress et respiration

La méditation et le yoga favorise la détente et calme les états d’anxiété. Des exercices de respiration permettent de calmer rapidement le système nerveux et modifie les taux de cholestérol. Je vous rappelle que le stress est nocif au système immunitaire.

stress anxiété acupuncture est efficace. prendre rdv avec un acupuncteur à marseille
stress, anxiété, l’acupuncture est un traitement de choix

L’acupuncture

En médecine traditionnelle chinoise, il existe de nombreux points d’acupuncture pour réguler les états anxieux et le stress. Plusieurs études ont démontré que l’acupuncture avait un impact positif sur le stress, un effet antidépresseur, une baisse du rythme cardiaque et par conséquent une baisse de l’hypertension artérielle ainsi qu’une action anti-inflammatoire.

L’acupuncteur donne souvent en complément des plantes pour calmer le stress, l’anxiété. De nombreuses plantes sont comme des antidépresseurs. D’autres sont comme des neurotransmetteurs et donc augmente la résistance au stress. Certaines agissement comme des régulateurs d’appétit, ou régulent le sommeil et l’insomnie.

Pour prendre rendez-vous avec un acupuncteur sur marseille, allez sur Doctolib

Mots clés: marseille, 13009, acupuncture, médecine chinoise, acupuncteur, stress, sommeil, plantes, respiration, yoga, méditation

Références:

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4203477/

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6625224/

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/28712475

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6625224/

Poser une intention durant cette période d’incertitude

le yoga, la méditation et la respiration sont des antidotes au confinement

Parmi les enseignements du yoga, on retrouve très souvent la notion d’unité. En effet, il n’y a pas de séparation entre celui qui fait, l’action de « faire » et ce qui est fait. Il n’y a pas de différence entre le yogini, le fait de pratiquer le yoga et les postures en elle-même. Après tout, aucun ne peut exister sans les autres. Vous ne pouvez pas avoir une posture de yoga sans que quelqu’un la pratique. Cet enseignement date des anciens « Vedas »

Le terme de « Manifestation » voire de loi d’attraction est devenue populaire ces derniers années. Nous avons tous des buts, des objectifs et des souhaits, et nous voulons avoir la certitude de diriger notre énergie dans la bonne direction. Si nous évoluons sans une ligne directrice ou des principes de base, il est possible que nous partions dans toutes les directions.

Poser une intention

On nous enseigne de poser une intention claire et précise de ce que nous voulons voir apparaître dans nos vies. A l’heure actuelle, faire appel à la loi de l’attraction doit vous apparaître peut être un peu confus. La plupart d’entre nous expérimente une multitude d’émotions: peur, culpabilité, tristesse, angoisse. Certaines personnes me décrivent se sentir comme éteint, ne pas être capable de passer à l’action…. Cependant, c’est le moment d’avoir un objectif à l’horizon durant cette période. Aujourd’hui plus que jamais, nous sommes donc appelés à clarifier nos pensées, nos besoins et ce que nous voulons vraiment. Alors que certains d’entre nous possèdent encore du temps devant eux, c’est le moment de vous demander: “qu’est ce qui est vraiment important pour moi maintenant?”, “qu’est ce que j’ai envie de créer durant cette période bizarre?”.

Période de transition

Rappelez vous de toujours revenir au moment présent, à aujourd’hui. Le futur et demain n’existe pas, pas encore. Voir cette période comme un moment de transition positive. Nous avons tous cette capacité de nous métamorphoser. D’ailleurs, l’homme est capable de s’adapter à toutes les situations et à son environnement.

L’enseignement du Yoga : l’unité

L’action de “manifester” possède un pouvoir de création. Et nous savons que l’action de créer et les choses que nous voulons créer ne sont pas séparées. Pour manifester ou demander quelque chose, nous commençons par visualiser ou ressentir ce que nous souhaitons.

Retour aux choses simples

Durant cette période, il est possible que nous souhaitons des choses simples: se connecter aux réseaux sociaux, une meilleure hygiène de vie, une sensation de calme.

Lorsque que vous souhaitez manifester ou demander quelque chose, le premier pas est de toujours commencer avec de la gratitude pour ce que vous possédez déjà. Puis, les étapes se font les une après les autres comme les marches d’un escalier.

Ce que vous cherchez, vous l’avez déjà en vous

Rappelez vous, il n’y aucune séparation entre vous et ce que souhaitez créer. Ce que vous cherchez et déjà en vous, ou comme Rumi l’a écrit: “what you seek is seeking you”, qui est traduit par ce que vous cherchez vous cherche aussi.

Si vous ne parvenez pas à avoir de vision claire, si vous sentez submergée, l’acupuncture vous permet avec le yoga, la respiration et la méditation de revenir sur le bon chemin et pouvoir avancer.

Prendre Rdv sur Doctolib

Mots clés: Marseille, 9ème arrondissement, yoga, ostéopathe, acupuncture, stress, anxiété

Soulager les douleurs de cou

ostéopathe douleur de cou marseille 13009

Les douleurs de cou comprennent les douleurs au niveau du muscle trapèze, des cervicales et les douleurs du haut du dos ou thoraciques ainsi que les douleurs qui descendent dans le bras, coude, main. Le mal de dosest en augmentation suite au coronavirus. En effet, le stress lié au déconfinement peut entraîner l’apparition d’un certain nombre de douleur musculaire, de douleur abdominale, de douleur intercostale (stress), de raideur de la nuque, de migraine, de maux de tête.

Si l’on regarde de près l’anatomie humaine, le cou sert de « pont » entre la tête et les épaules. Les douleurs de cou peuvent être accompagnées de maux de tête : céphalée ou migraine, parfois de douleur de dos, notamment les lombaires ou de maux de ventre : estomac…

Il existe différentes causes de douleur de cou, si elles sont accompagnées de mal de gorge ou de fièvre, il faut consulter votre médecin traitant. Le collier cervical n’est pas toujours utile.

La station assise prolongée peut entraîner des douleurs du bas du dos, des lumbagos. Le manque d’activité physique durant la quarantaine a été néfaste pour de nombreuses personnes. Prenez le temps de prendre un rdv chez un acupuncteur ou un ostéopathe pour faire un bilan global que ce soit d’un point de vue physique, psychique ou émotionnel.

Avoir recours à un ostéopathe peut soulager les douleurs de cou, les céphalées, les migraines et les douleurs abdominales. L’ostéopathe pourra également vous conseiller des exercices à types d’étirement, ou de massage de la zone.

L’ostéopathe peut également vérifier si un problème de posture est présent, ou si les douleurs sont liées aux émotions ou aux conditions psychosociales. En médecine chinoise traditionnelle, l’organe du Poumon est déréglé lié au coronavirus d’un point de vue énergétique. Des points d’acupuncture sur les pieds et les mains peuvent soulager la tristesse, les séquelles du covid19, la fatigue….

Le stress lié au coronavirus et au déconfinement, a engendré l’apparition de symptômes en dermatologie comme le psoriasis, l’eczéma (surtout au visage et coude, main, pied), du zona (au niveau du nerf intecostal ou de l’œil). Ces symptômes peuvent être diminué grâce à l’acupuncture.

Prendre RDV avec un acupuncteur ou un ostéopathe dans le 9e arrondissement de Marseille sur Doctolib 

Insomnie : comment retrouver un sommeil profond et réparateur ?

sommeil profond méditation cause solution remède
retrouvez un sommeil profond

C’est la journée mondiale du sommeil. Les troubles du sommeil sont fréquents. La plupart des gens décrivent de l’insomnie, des difficultés d’endormissement ou des réveils multiples durant la nuit. D’autres décrivent des apnées du sommeil, des cauchemars ou ont le sommeil agité. Les causes sont variées comme la grossesse, la ménopause, le stress et les angoisses. D’autres symptômes peuvent apparaître comme des sueurs nocturnes, la soif, l’envie d’uriner.

Les remèdes pour récupérer un sommeil profond et réparateur sont multiples: la méditation et le yoga avant d’aller se coucher sont intéressants. L’autohypnose, l’homéopathie, les huiles essentielles peuvent aider à mieux dormir. Les plantes comme par exemple la valériane sont utilisées comme solution naturelle contre les troubles du sommeil.

L’ostéopathie est une technique intéressante, notamment l’ostéopathie crânienne qui va traiter des zones du cerveau en lien avec les centres du sommeil. Une approche globale permet de réguler le sommeil.

En médecine chinoise, l’insomnie peut provenir de différentes causes, le traitement est donc individuel et adapté à chaque personne. Les troubles du sommeil peuvent être l’insomnie, la difficulté à trouver le sommeil, se réveiller à une heure particulière (comme par exemple 3 ou 4h du matin), le fait de se réveiller plusieurs fois pendant la nuit ou se réveiller trop tôt.  

Si vous n’avez pas de sommeil réparateur, venez faire une consultation en acupuncture ou en ostéopathie sur Marseille pour vous aider à rééquilibrer le corps. Lors de la consultation, des conseils sur des exercices d’auto hypnose, de méditation, de yoga, des plantes, les huiles essentielles vous seront donnés afin d’avoir une solution adaptée.

Je propose des soins en ostéopathie ou en acupuncture et selon les besoins je peux coupler ostéopathie et acupuncture pour le prix d’une séance.

Pour prendre rendez-vous pour une séance, allez sur Doctolib.

Acupuncture et effets secondaires

acupuncture efficace sans danger sans effet secondaire

L’acupuncture est une méthode sans danger et libre d’effets secondaire. Cependant, il est commun de retrouver dans les zones où sont implantées les aiguilles : des rougeurs, de légers hématomes, des sensations de grattage ou autres sensations. Ces sensations sont d’ailleurs très positives dans certains cas.

Les effets les plus communs après une séance d’acupuncture sont positifs et répondent à une prise en charge holistique.

Après l’acupuncture, les patients reportent avoir :

  • Un meilleur sommeil
  • Davantage d’énergie
  • Tranquillité d’esprit, calme
  • Relaxation
  • Diminution des douleurs
  • Equilibre des émotions
  • Légèreté
  • Davantage de motivation

  En résumé, un Qi qui circule vous fait vous sentir bien.

Prenez rdv directement avec un acupuncteur sur Marseille avec Doctolib

Le point Yintang

point Yin Tang ou 3eme oeil point contre insomnie anxiété dépression
point yintang

L’acupuncture a été démontré efficace pour traiter les désordres mentaux et émotionnels (stress et de l’anxiété). Souvent utilisé lors des traitements, Yintang est situé dans l’espace entre les sourcils.

Appelé « palais de l’esprit », c’est un point dit « extraordinaire ». C’est le point des sentiments et des émotions, il a un effet sur l’intellect, les émotions et la conscience. Il correspond au Dantian supérieur.

C’est un point puissant qui permet de calmer l’esprit, améliorer la concentration, libérer les émotions, favoriser le sommeil et soulager les migraines et les états de dépression.

Il a un lien fort avec le méridien du Cœur et permet de détecter des états de chaleur ou des excès de yang.

Sa coloration et sa texture permettent de diagnostiquer l’état de santé de la personne.

C’est un véritable indicateur de l’énergie yang du Cœur.

Indications :

  • Anxiété, dépréssion
  • Insomnie
  • Agitation mentale
  • Maux de tête, migraines
  • Sinusite, congestion nasale, rhinite
  • Gueule de bois

Il correspond au « 3ème œil » ou sixième chakra : AjnaC’est le chakra qui symbolise l’intuition, la lucidité, la méditation et la confiance. « Je vois »

Le déconfinement et ses effets sur la santé

 effet du déconfinement sur la santé et la psychologie : anxiété, peur, insomnie, colère en France

Quels sont les effets négatifs et l’impact psychologique du post-confinement?

Le confinement lié au coronavirus peut affecter négativement la santé mentale des français causant :

  • Du stress post-traumatique,
  • De la nervosité, de la peur, de l’anxiété, de la culpabilité,
  • De la confusion, du chagrin, de la tristesse,
  • De la colère, de la frustration, de l’irritabilité,
  • Des troubles du sommeil, de l’insomnie,
  • Un détachement des autres,
  • Une fatigue intense,
  • Un manque de concentration, 
  • Une perte de prise de décision,
  • Une baisse de productivité, une performance au travail faible.

Ces effets sont augmentés par le fait de regarder sans cesse les nouvelles actualisations des infos, de rester isolé seul ou en famille, de rester en permanence sur les réseaux sociaux. Mais aussi la perte de liberté, l’incertitude envers le coronavirus, être séparé des proches, l’ennui, la lassitude peut occasionner des effets dramatiques. 

Des études ont montré que 20% de la population en quarantaine qui ont été en contact avec le virus, ont reporté des sentiments de peurs, 18% de nervosité, 18% de tristesse, 10% de culpabilité.

Les effets négatifs à long terme peuvent être le développement d’addictions : alcool +++ et autres, et ceci jusqu’à 3 ans après (étude sur le SRAS).

Des difficultés financières graves peuvent mener à des problèmes de santé au niveau psychiques. L’anxiété peut être due à des fausses informations ou des informations contradictoires. La nervosité, les symptômes dépressifs, la colère peuvent durer entre 4 à 6 mois post-confinement.

Comment prévenir ou y remédier ?

Durant la période de confinement, il est important de rester occupé.

  • Rester en contact avec les amis et la famille ;
  • Garder une bonne hygiène de vie ;
  • Pratiquer des exercices de respiration et de méditation
  • Manger sain, bien dormir, faire de l’exercice ;
  • Eviter de boire de l’alcool et de manger en trop grande quantité ainsi que de la junk food.

Cependant, si lors du dé-confinement, vous souhaitez prévenir ou traiter des risques de stress post traumatique, rapprochez-vous le plus rapidement d’un professionnel de santé

Références :

1.Centers for Disease Control and Prevention

Quarantine and isolation.

https://www.cdc.gov/quarantine/index.html

Date: 2017

2.Manuell M-E Cukor J

Mother Nature versus human nature: public compliance with evacuation and quarantine.

Disasters. 2011; 35: 417-442

3.Newman K

Shutt up: bubonic plague and quarantine in early modern England.

J Sol Hist. 2012; 45: 809-834

View in Article 

4.Public Health England

Novel coronavirus (2019-nCoV) – what you need to know.

5.Barbisch D Koenig KL Shih FY

Is there a case for quarantine? Perspectives from SARS to Ebola.

Disaster Med Public Health Prep. 2015; 9: 547-553

6.Miles SH

Kaci Hickox: public health and the politics of fear.

http://www.bioethics.net/2014/11/kaci-hickox-public-health-and-the-politics-of-fear/

Date: 2014

(accessed Jan 31, 2020).

7.Rubin GJ Wessely S

The psychological effects of quarantining a city.

BMJ. 2020; 368: m313

8.WHO

Rapid reviews to strengthen health policy and systems: a practical guide.

https://www.who.int/alliance-hpsr/resources/publications/rapid-review-guide/en/

9.Bai Y Lin C-C Lin C-Y Chen J-Y Chue C-M Chou P

Survey of stress reactions among health care workers involved with the SARS outbreak.

Psychiatr Serv. 2004; 55: 1055-1057

10.Blendon RJ Benson JM DesRoches CM Raleigh E Taylor-Clark K

The public’s response to severe acute respiratory syndrome in Toronto and the United States.

Clin Infect Dis. 2004; 38: 925-931

11.Braunack-Mayer A Tooher R Collins JE Street JM Marshall H

Understanding the school community’s response to school closures during the H1N1 2009 influenza pandemic.

BMC Public Health. 2013; 13: 344

12.Caleo G Duncombe J Jephcott F et al.

The factors affecting household transmission dynamics and community compliance with Ebola control measures: a mixed-methods study in a rural village in Sierra Leone.

BMC Public Health. 2018; 18: 248

13.Cava MA Fay KE Beanlands HJ McCay EA Wignall R

The experience of quarantine for individuals affected by SARS in Toronto.

Public Health Nurs. 2005; 22: 398-406

14.Desclaux A Badji D Ndione AG Sow K

Accepted monitoring or endured quarantine? Ebola contacts’ perceptions in Senegal.

Soc Sci Med. 2017; 178: 38-45

Eté et élément feu

rouge couleur de l'été en medecine chinoise element feu et méridien coeur intestin ballonnement insomnie

L’été et l’élément feu (5 mai-19 juillet) en médecine chinoise

L’été est la saison la plus yang de l’année, avec ses journées plus longues et ensoleillées. C’est la saison où l’énergie est en expansion, en mouvement et en activité. Exploiter cette énergie yang en faisant davantage d’exercices physiques et d’activités sociales. Il est conseillé de se lever tôt le matin et profitez des activités en extérieur. Explorer également ce qui éveille votre curiosité et ce qui vous apporte de la joie. 

L’été correspond aux méridiens du Cœur et de l’intestin grêle. 

Les symptômes les plus communs que je vois au cabinet en acupuncture ou en ostéopathie comprennent : acné, douleur et/ou gonflement des articulations, insomnie, sommeil non réparateur, problèmes cardio-vasculaires, hypertension artérielle, bouffées de chaleur, ballonnement, digestion difficile, brûlures à l’estomac, aphtes, anxiété, irritabilité, confusion, difficulté relationnelle, difficulté à poser des limites, recherche d’une passion, d’un but…

En été, la chaleur peut être contrebalancée en ajustant son alimentation :

  • Manger léger ;
  • Éviter les aliments gras et épicés ;
  • Manger les fruits et les légumes de saison, ainsi les aliments rafraîchissants (yin). Vous pouvez manger par exemple : pastèque, fraise, melon, citron, épinard, laitue, asperge, tomates, cresson, concombre, algues, menthe, coriandre. 
  • Penser à vous hydrater mais éviter avec des boissons glacées.

Au changement de saison, c’est le moment idéal pour faire une séance afin d’harmoniser son corps et son esprit pour un meilleur bien être et éviter les symptômes. Ce qui permet de rester en harmonie avec les changements environnementaux et la nature.

Prendre rendez-vous maintenant sur Doctolib

Nutrition et immunité

aliments pour l'immunité virus medecine chinoise

La nutrition est le deuxième élément le plus important dans l’immunité. La malnutrition est la cause la plus commune d’une immunodéficience. Les micronutriments comme le zinc, le sélénium, le fer, le cuivre, les vitamines A, C, E et B6 et l’acide folique ont des influences importantes sur la réponse immunitaire. La suralimentation et l’obésité réduisent l’immunité.

Le Ying Qi est l’énergie qui provient de la nutrition : ce que nous mangeons est donc essentiel pour une bonne immunité.

Dans la médecine chinoise traditionnelle, nous encourageons de manger les aliments de saison préférentiellement. Par exemple, en automne et en hiver, nous recommandons les aliments comme l’ail, l’oignon, le gingembre et les champignons. L’ail est un puissant antioxydant avec des vertus antimicrobiennes, antivirales et antibiotiques. Le gingembre possède des propriétés antihistaminiques et décongestionnantes. Vous pouvez couper du gingembre frais et l’incorporer dans vos plats ou bien faire bouillir dans de l’eau avec du miel et du citron.

Les champignons comme le shiitaké, le chaga, le cordyceps, le reishi et la maitake sont excellents pour renforcer le système immunitaire. 

La camomille, la cannelle et la cardamome renforce l’immunité.

Les peaux d’oranges séchées contiennent 3 fois plus de vitamine C que le fruit en lui-même.

Je vous rappelle qu’il est aussi important du « comment vous mangez » et « avec qui » vous partagez votre repas. En effet, ceci affectera de comment vous allez digérer, non seulement d’un point de vue nutritif mais aussi d’un point de vue émotionnel. Les gens heureux ont un fort Wei Qi (énergie de défense).

Le Wei Qi est également renforcé en faisant de l’exercice : la marche avec de l’air frais est la solution la plus simple. En effet, c’est suffisamment efficace pour remplir les poumons avec de l’oxygène et le faire circuler dans le sang.

Yoga et immunité

immunité et yoga France

La capacité de gérer le stress au quotidien pourrait soulager l’activité constante du système endocrinien et donc améliorer l’activité du système immunitaire.

La Chine et l’Inde ont développé des méthodes d’exercices physiques avec des effets exceptionnels sur la santé. Le Thai Chi, le Qi Gong et le yoga ont certaines similitudes. Elles peuvent toutes être décrites comme des exercices méditatifs qui impliquent la relaxation et la concentration, une attention particulière sur la respiration et des mouvements graduels et réfléchis.

La pratique la plus commune est le hatha yoga qui regroupe des postures physiques (asanas), des exercices respiratoires (pranayama) et de la méditation (dhyana).

Les asanas sont des postures physiques qui étirent et renforcent différentes parties du corps, massent et apportent du sang aux organes internes et, régénèrent le système nerveux, lubrifient les tendons, les muscles et les ligaments. Chaque asana a pour but d’avoir différents effets. Certains asanas vont stimuler le système nerveux et circulatoire, d’autres vont venir développer de aptitudes de concentration et de coordination, pendant que d’autres ont des effets calmants sur le corps. Des postures comme Savasana sont employés durant des périodes prolongées pour leur action relaxante. Le pranayama consiste en une variété de techniques pour réguler la respiration, en général en l’encourageant à devenir plus lente, plus régulière et plus distillée. Le but ultime du yoga est de préparer le corps à acquérir une tranquillité d’esprit. Le yoga est recommandé et étudié pour ses liens avec le stress. Il a été prouvé qu’il pouvait créer un sentiment de bien-être, une sensation de relaxation, améliorant la concentration, la confiance et l’estime de soi, améliorant les interactions sociales et les performances en général ainsi que la baisse de l’irritabilité et une vision plus optimiste de la vie.

Plusieurs chercheurs montrent une haute efficacité et des résultats provenant de la pratique du yoga en baissant le stress et ses effets. En médecine, le yoga a été accepté comme thérapie complémentaire pour aider les personnes atteintes du cancer et ainsi aider lors de symptômes comme la dépression, l’anxiété, l’insomnie, les douleurs et la fatigue. Les postures qui compriment les organes et qui viennent twister, permettent de masser et de régénérer les organes de l’immunité ainsi que les méridiens. La pratique du yoga permet aussi d’équilibrer les énergies, ainsi que le Qi, indispensable au bon fonctionnement du système immunitaire.

yoga pour immunité et yoga détox pour renforcer le système immunitaire et défense immunitaire
yoga et twist

D’autres postures clés sont bénéfiques pour augmenter la fonction immunitaire :

  • Kurmasana (tortue) est bénéfique au thymus.
  • Les inversions et les postures avant comme Adho Mukha Svanasana (Chien tête en bas) améliore la fonction des sinus et aide à éliminer le mucus des poumons.
  • Les postures qui ouvrent la poitrine et les poumons comme Ustrasana (Camel), and Bhujangasana (cobra) permettent aussi d’accroître la mobilité des poumons. 
  • Le yoga Restorative (type de yoga avec des postures soutenues par des accessoires et dépendant de la gravité) peuvent avoir des nombreux bienfaits durant des périodes de baisse d’énergie. 

Le yoga mène à une inhibition de la partie postérieure de l’aire sympathique de l’hypothalamus, optimise la réponse aux stimuli stressant et restaure la fonction du système nerveux autonome. L’activité du système nerveux parasympathique serait légèrement stimuler ou inchangée. Il est aussi connu que l’hypothalamus et le système limbique ont une relation avec les émotions. La pratique du yoga inhibe les zones responsables de la peur, l’agressivité, la colère et stimule les centres de récompenses menant à des états de gratitude et de plaisir. Ce qui résulte une baisse de l’anxiété, une baisse de l’activité cardiaque et respiratoire.

La pratique du yoga inhibe l’activité du noyau paraventriculaire de l’hypothalamus ce qui affecte la glande pituitaire antérieure et produit moins d’ACTH. Cette baisse d’ACTH diminue la synthèse de cortisol. Le Qi Gong augmenterait la production des prorécepteurs CD4 et CD8, diminue l’anxiété, et les niveaux plasmatiques de cortisol, ACTH et d’aldostérone. La diminution des niveaux de corticostéroïdes et des catécholamines sont connues pour décroitre la réponse au stress.

La pratique de la méditation a prouvé l’augmentation des niveaux de mélatonine et de sérotonine.  

Références:

1.McEwen BS, Stellar E. Stress and the individual: Mechanisms leading to disease. Arch Intern Med. 1993;153:2093–101. [PubMed] [Google Scholar]

2. Elliot GR, Eisdorfer C.  Stress and human health: An analysis and implications of research, A study by the Institute of Medicine, National Academy of Sciences. New York: Springer Publishing; 1982. pp. 11–24. [Google Scholar]

3. Baum A, Cohen L, Hall M. Control and intrusive memories as possible determinants of chronic stress. Psychosom Med. 1993;55:274–86. [PubMed] [Google Scholar]

4. Solomon GF, Moos RH. Emotions, immunity and disease: A speculative theoretical integration. Arch Gen Psychiatry. 1964;11:57–67. [PubMed] [Google Scholar]

5. Kiecolt – Glaser JK, Marucha PT, Malarkey WB, Mercado AM, Glaser R. Slowing of wound healing by psychological stress. Lancet. 1995;346:1194–6. [PubMed] [Google Scholar]

6. Marucha PT, Kiecolt – Glaser JK, Favagehi M. Mucosal wound healing is impaired by examination stress. Psychosom Med. 1998;60:362–5. [PubMed] [Google Scholar]

7. Glaser R, Kiecolt – Glaser JK, Speicher CE, Holliday JE. Stress, loneliness and changes in herpes virus latency. J Behav Med. 1985;8:249–60. [PubMed] [Google Scholar]

8. Cohen S. Psychological stress, immunity and upper respiratory infections. Curr Dir Psychol Sci. 1996;5:86–90. [Google Scholar]

9. Felten SY, Felten D. Neural-immune interaction. Progr Brain Res. 1994;100:157–62.[PubMed] [Google Scholar]

10. Ader R, Cohen N, Felten D. Psychoneuroimmunology: Interactions between the nervous system and the immune system. Lancet. 1995;345:99–103. [PubMed] [Google Scholar]